"(...) Dumas plays with extraordinary virtuosity and expressive power, though the excessive rubato and brooding weight of Romantic interpretations are replaced by agile rhythms and a lightness of tone that is rare in cello music. Dumas also reverses bowing, in the manner of playing a viola da gamba, and this technique produces greater resonance than conventional bow strokes. Because she regards her work on the suites as a research project, Dumas has aimed at a more objective approach rather than a subjective reading, though her playing is by no means mechanical and her expressiveness still shines through in her artistic shaping of the harmony and the sound, though without Romantic gestures or self-indulgent moodiness." 

Blair Sanderson, allmusic.com

"I listened to the 6 Bach suites with pleasure. Very well done, I liked very much the resonance, intonation and the way of playing. Very convincing. A very good work and great success technically."

- Ton Koopman


"Marianne Dumas nous propose un véritable voyage de plus de deux heures dans l’époque baroque. [...] 

Une interprétation empreinte d’une certaine gravité mais aussi de ce sublime qui s’attache à cette forme d’austérité baroque et même calviniste. [...]

On est saisi par l’atmosphère harmonieuse qui règne au fil des morceaux et séduit par cette approche baroque."

Ariane Charton


"Cette nouvelle parution des Suites pour Violoncelle de Jean-Sébastien Bach ne peut être considérée comme une parution de plus, tant son sujet et sa démarche est en marge de toutes les autres existantes. [...]
Le jeu de la musicienne va bien au-delà d’une interprétation purement musicale, il est avant tout pensée, réflexion et partage ouvrant l’espace d’un monde nouveau. « Dans la musique de Bach, nous dit-elle, je trouve que l’extase se situe au niveau du divin, pas de l’émotion. On touche à une sensation d’unité d’ensemble, d’universalité. Lorsque j’ai enregistré les Suites, je n’étais que dans le son, pas dans l’émotion ». Et pourtant, le résultat respire comme un cœur en émoi, laissant s’épanouir un souffle unique jamais entendu ailleurs, qui pourra certes déconcerter par ses faiblesses interprétatives, mais qui renouvelle avec brio l’approche de partitions immortelles. "


Jean-Jacques Millo

.

THE STUDIO OF THE RECORDING


THE SIX SUITES WERE RECORDED IN BERLIN 
AT THE B#SHARP STUDIO, BY PHILIPP NEDEL

.

sound PREVIEW